Musée du Novecento
  •       >

Musée du Novecento

Informations générales

Inauguré le 6 décembre 2010, le Musée du Novecento est une structure de 8 500 mètres carrés, dont 4 500 mètres carrés sont occupés par des espaces d’exposition, et le reste par les services (bar, restaurant, guichet, espace didactique), les salles de dépôt et les locaux thermiques. 28 millions d’euros ont été investis pour le projet de restructuration du Palazzo dell'Arengario (construit dans les années trente par les architectes Portaluppi, Magistretti, Muzio et Griffini) sous la direction du Gruppo Rota (Italo Rota capogruppo, Emmanuele Auxilia, Fabio Fornasari, Paolo Montanari).

La mission du Musée est de travailler sur plusieurs plans pour favoriser une approche interculturelle et impliquer un public large allant des experts aux enfants en passant par le visiteur de passage.

Le Musée du Novecento, outre la collection permanente, offre aussi des espaces pour des expositions temporaires comme le Spazio Mostre, la Sala Focus – où sont exposées et approfondies à tour de rôle les œuvres conservées dans les salles de dépôt - et la Sala Archivi du Novecento pour les expositions de graphisme et de documents.

Le Musée se propose aussi comme une vitrine pour les artistes aujourd’hui actifs sur le territoire national avec les initiatives « Primo piano d'artista » (premier plan d’artiste) et « 20 metricubi » (20 mètres cubes).

Il existe 400 œuvres exposées entre tableaux, statues, installations et environnements, la majeure partie appartenant aux Collections Municipales d’Art de Milan, qui comprennent aussi les importantes collections des époux Antonio et Marieda Boschi Di Stefano. Le parcours d’exposition suit un ordre chronologique à partir de Pellizza da Volpedo en passant ensuite par le futurisme, l'art entre les deux guerres et l’art abstrait, le spatialisme et l’art pauvre. Une importance particulière a été accordée à des artistes ayant joué un rôle important pour la ville de Milan, comme Boccioni, Carrà, Morandi, de Chirico, Arturo Martini, Fontana et Manzoni. En outre, trois salles sont consacrées au Museo Marino Marini situé auparavant dans la Galerie d'Art Moderne de Via Palestro.

Une grande attention est ensuite portée à l’activité de recherche pour la protection et la conservation du patrimoine d’art du XXe siècle et à celle d’aujourd’hui, avec un intérêt spécial pour les nouvelles pratiques artistiques. Une preuve en est la collaboration instaurée avec l'Institut d’histoire de l’art de l’Università degli Studi de Milan et celui de l’Università degli Studi de Udine et l’Institut supérieur pour la conservation et la restauration de Rome.

Le Musée se présente également comme un institut culturel d’excellence pour la recherche, la compréhension et l'approfondissement des phénomènes artistiques, des formes et des langages du siècle qui vient de s’achever. Dans cette optique, les Archives du Novecento dédiées à Ettore et Claudia Gian Ferrari est un institut préposé à la conservation et à la consultation de fonds d'archives et de graphisme produits au cours du siècle, de la documentation relative aux collections du musée et aux relations des Collections Municipales d'Art avec d’autres institutions citadines au cours du XXe siècle.

Ne manquez pas

L'œuvre symbolique de la nouvelle structure est une des versions du célèbre tableau de Giuseppe Pellizza da Volpedo « Il Quarto Stato ». À noter aussi, Bagni Misteriosi de de Chirico et un film sur Milan des Frères Lumière, I bagni di Diana. Environ 350 œuvres des artistes les plus célèbres de l’art du Novecento italien, dont Morandi, Melotti, Fontana, Marini, Sironi, Campigli et De Pisis.

Anecdotes et curiosités

La restauration de l’Arengario s’est donné comme objectif fondamental l’organisation – à l’intérieur du conteneur historique – d’un système de musée simple et linéaire, qui permette d’optimiser l’utilisation des espaces disponibles et d'offrir une image forte et attrayante au bâtiment et à la nouvelle institution, pour le transformer en l’un des lieux privilégiés de la culture à Milan. Dans l’espace vertical de la tour a été introduit un système de remontée vertical avec une rampe à spirale partant du niveau du métro pour arriver au niveau du parcours d'exposition et à l'étage supérieur, au restaurant, qui offre au visiteur une terrasse panoramique avec vue sur Piazza del Duomo.

L'Arengario est relié directement au deuxième étage du Palazzo Reale par une passerelle suspendue. Discrète et minimaliste, la passerelle sert non seulement de lien entre les deux édifices, mais elle est également une façon de découvrir l'épatante stratification historique des immeubles de la zone comprise entre Via Rastrelli et Piazza Diaz.

Détails utiles

Moyens de transport pour s' y rendre : M1 (ligne rouge) arrêt Duomo, M3 (ligne jaune) arrêt Duomo.

Mediagallery

    • loading
      • Informations sur les Billets

        PLEIN TARIF: 5,00 €
        Tarif réduit: 3,00 € pour les étudiants universitaires munis d’une carte, plus de 65 ans et employés de la Mairie de Milan

        Pour réserver des visites guidées (personnes seules ou groupes) en italien/anglais/français/espagnol/allemand tél. 02 43353522 - e-mail: museodelnovecento@civita.it

      • loading